FRENCH Les socialauds préfèrent les bobos à bougies que les Corses enfouraillés; crop circles incroyables — énorme soleil noir en Angleterre et deux croix gammées en Allemagne

Spread the love

Les socialauds préfèrent les bobos à bougies que les Corses enfouraillés

Publi̩ le 27 d̩cembre 2015 Рpar 52 commentaires


Quand les bobos parisiens se font tuer leurs dessinateurs de Charlie Hebdo et qu’ils manifestent dans la capitale et dans toute la France au nom de « Je suis Charlie » sans jamais citer la religion des assassins, nos gouvernants socialauds sont aux anges. Les assassins musulmans mitraillent du dessineux et du juif, et les manifestants, intoxiqués par leur propagande, réclament davantage de multiculturel, et s’opposent à tout amalgame, entendez toute remise en cause de l’islam.

Quand ces mêmes bobos parisiens, onze mois plus tard, constatent que cette fois, entre le Bataclan, le Stade de France et quelques terrasses, il y a cent trente morts, ils allument des bougies, déposent des fleurs et « font des calins » au musulman de service qui se fout ouvertement de leur gueule en leur disant que sa religion interdit de tuer. Là encore, président et ministres socialauds sont aux anges, et les habitants du quartier du Bataclan sont tellement soumis qu’ils votent aux élections suivantes à 95 % pour les candidats qui ont implanté les assassins à Paris et dans toute la France. Elle n’est pas belle, la vie !

Quant à Lens, des musulmans locaux, avec une forte médiatisation, proposent aux catholiques d’assurer la sécurité de l’Eglise, cette fois c’est éjaculation précoce pour Hollande, Valls, Cazeneuve, Plenel, Askolovitch et tous ceux que nous appelons de temps en temps les islamo-fellateurs. Bien évidemment, ils ne chercheront pas à comprendre que l’association qui veut si spontanément protéger les chrétiens, appelée « L’Union des Citoyens Musulmans du Pas-de-Calais », est affiliée à l’UOIF, donc aux Frères musulmans. Ils ne chercheront pas davantage à comprendre qu’en islam, tout musulman doit assurer la protection des dhimmis, moyennant le paiement d’un impôt, appelée la jizya. En protégeant l’église, les musulmans du Pas-de-Calais ont donc montré aux catholiques qu’ils se considéraient désormais en terre d’islam, rien de moins !

Mais là encore, nos gouvernants pavoisent, ils aiment finalement que nos compatriotes soient soumis, passifs, assistés, émasculés, peureux, lâches, minables… un peu à leur image.

Ainsi, pour les Hollande, Valls, Cazeneuve ou Taubira, qu’à Ajaccio, en période de guerre, des racailles islamisées d’un quartier musulman se permettent d’attirer les pompiers et les policiers dans un guet-apens, les insultent et les agressent en les qualifiant de « Sales Corses », ne pose aucun problème. Déjà mille pompiers ont été agressés en 2015, ainsi que des policiers, des facteurs, des médecins, et toujours dans les mêmes zones, et toujours par les mêmes. 104 églises ont été vandalisées, et pas par des bouddhistes ! Mais dans ces cas là, aucun twitt de Valls ou Cazeneuve, spécialistes des messages à 140 signes.

Mais dès que, chose exceptionnelle, six cents manifestants protestent devant la préfecture, et que trois cents d’entre eux décident d’aller demander des explications aux racailles, en se rendant vers leur cité, et allument au passage un kebab et une salle de prières, symboles de la colonisation musulmane de quartiers d’Ajaccio, là, c’est panique à bord. Le roquet de Matignon, furieux que des Français osent ne pas laisser leur compatriotes se faire massacrer en silence, appuie rageusement sur son portable, et appelle les Corses au respect des lois républicaines. Le préfet, qu’on n’avait pas vu ni entendu réagir, sort précipitamment de son bureau. Horreur, les autochtones se rebellent, il ne manquerait plus que les Corses fassent tâche d’huile sur le continent !

Et justement, dans l’Hexagone, ce qui se passe à Béziers préoccupe les autorités de ce pays, et le préfet, un nommé Pierre de Bousquet de Florian. Ce militant politique – qui s’était distingué en essayant d’arracher le micro de Julien Sanchez, maire de Beaucaire, à Paris, pour l’empêcher d’interpeller Valls-Cazeneuve sur les migrants – refuse à Robert Ménard le droit de créer une garde biterroise, durant l’état d’urgence, pour aider les forces de l’ordre, débordées et épuisées. Pourtant, cette unité, que le maire de Béziers voulait mettre sous les ordres des forces de l’ordre officielles, n’aurait été constituée que d’anciens militaires, policiers ou pompiers, aguerries aux règles de la sécurité. Par contre, ce préfet n’a rien à redire à ce qu’une garde musulmane, constituée de certains extrémistes connus pour leur haine d’Israël, assurent la sécurité des chrétiens, comme à Lens, durant la messe de minuit. Valls, Cazeneuve et leur préfet de Bousquet, incapables de sécuriser nos compatriotes, préfèrent sous-traiter leur sécurité avec des milices musulmanes plutôt que de donner les moyens aux Français d’assurer leur sécurité, et celle des catholiques. Ils militent ouvertement pour la soumission des Gaulois aux soldats d’Allah !

C’est qu’ils en ont bien souffert, nos compatriotes, depuis trente ans. Ils ont subi, en période de chômage de masse, une sur-immigration africaine, majoritairement musulmane. Ils ont vu les voiles, portés par des femmes de plus en plus jeunes, se multiplier dans les rues de nos grandes villes, puis de plus en plus dans nos campagnes. Ils ont subi des requêtes permanentes de construction de mosquées. Ils ont vu apparaître des hommes barbus en tenue de salafistes. Ils ont vu des croyants réclamer des salles de prières dans les entreprises, puis du halal, puis des horaires aménagés pendant le ramadan, puis le droit de porter le voile…

Ils ont subi des agressions verbales, humiliantes, parfois physiques, et ont vu la communauté musulmane défendre tout de suite le coupable, quand nombre de Français baissaient les yeux ou regardaient ailleurs, terrorisés. Ils ont vu leurs gamins se faire insulter dans les écoles, se faire racketter à la sortie, ils ont vu leurs voitures brûler, surtout les soirs de 14 juillet ou de 31 décembre.

Ils ont subi le discours de l’excuse. On leur a fait le coup des ghettos et du social, sans oublier celui du colonialisme. On leur a dit que s’ils protestaient, ils allaient stigmatiser une population socialement défavorisée et la religion des pauvres. On a d’abord nié l’évidence, parlant du « sentiment » d’insécurité des petits blancs. Puis on leur a fait le coup du racisme, du fascisme, de l’extrême droite, de Hitler et des Juifs…

racistes-en-prison-dictature-pensee-uniqueEt dès qu’ils avaient le réflexe de bouger, de protester, de ne pas accepter la loi de la jungle et la dictature du plus fort, immédiatement, nos gouvernants et leurs complices montaient au créneau, pour interdire toute réaction de défense.

Dès qu’un des nôtres refusait de se laisser cambrioler (souvent par des nouveaux venus), il se retrouvait en prison, suite à la plainte de son voleur, avec la complaisance des juges. Dès qu’un Gaulois refusait de baisser les yeux et se montrait dans une bagarre plus fort que les racailles, il passait pour le méchant raciste et en subissait les conséquences.

Que dire du sale boulot des associations dites antiracistes, qui ont protégé de véritables fascistes religieux qui agressaient nos principes laïques durant des années, s’acharnant sur les Gaulois qui voulaient préserver notre culture et notre mode de vie, où la séparation du religieux et du politique et l’égalité hommes-femmes ne se négocient pas. Il est d’ailleurs révélateur que Sos Racisme annonce une nouvelle plainte contre Robert Ménard, suite à ses propos sur la messe de minuit à Béziers, et ne souffle mot des insultes racistes proférées par les racailles contre les Corses, dans la nuit de Noël.

Cela fait trente ans qu’ils font baisser la tête aux Français et qu’ils laissent les envahisseurs d’outre-Méditerranée humilier notre pays et ses habitants et s’essuyer les pieds sur les Français.

Depuis les événements du Bataclan, le Guignol de l’Elysée a déclaré que nous étions en guerre mais pour lui, tout continue comme avant : les mosquées, les voiles, les kamis, les boucheries halal, tous les symboles de la présence de l’ennemi sont toujours là. Nos policiers et nos pompiers sont toujours agressés par les racailles islamisées, qui, elles, font réellement la guerre à la France. Et nos gouvernants passent le plus clair de leur temps à lutter contre la montée du Front national, montrant qu’ils s’en foutent de la France et des Français. Valls nous dit qu’il va falloir vivre pendant vingt ans avec les risques d’attentat… et nous impose de nouveaux migrants-envahisseurs, parmi lesquels se sont infiltrés des djihadistes.

Cette agression, à Ajaccio, et la réponse des Corses, marqueront une date importante dans la lutte de libération que les Français devront mener pour garder leur pays. Car il y a une autre tradition, sur cette île : pratiquement tous les Corses sont armés, alors que sur le continent, ce sont les racailles qui ont les flingues. Et cela change tout, comme l’explique cet ancien militaire, qui dissuade, à juste titre, les Hexagonaux de vouloir, aujourd’hui, dans le contexte actuel, imiter nos amis ajacciens.

http://resistancerepublicaine.eu/2015/12/26/ce-qui-est-possible-en-corse-ne-lest-pas-en-france-metropolitaine/

Le refus de la protection musulmane, symbole de la dhimmitude des Français, par Robert Ménard, est un autre acte de résistance, et marque un possible réveil, en 2016, de pans entiers de la population française, qui vont comprendre à quel point ce régime s’est foutu d’eux en janvier 2015 et lors des dernières élections régionales.

C’est pour cela que les socialauds ont si peur et sont montés au créneau si rapidement derrière Valls et Cazeneuve. Militants actifs de la disparition de la France et de son islamisation, ils préfèrent avoir des Français qui ont le pantalon sur les chaussures, style bobo parisiens, dhimmis lensois ou catholiques biterrois, que des Corses qui, avec leurs traditions, remplacent l’état défaillant et se font respecter, sur le sol de leurs ancêtres.

Merci les Corses, merci Robert Ménard, ils nous font finir cette année 2015 sur une note d’espoir.

Bonnes fêtes de fin d’année, et à lundi prochain en 2016.

.….Rappelons à la fin de cette année épouvantable

“Crop circle” en Angleterre du 8.8. de 2015 — en symbole clair de la SS à Wewelsburghttps://www.youtube.com/watch?v=c0TINnRdSw4 

En numérologie la date de création de ce “crop circle” fut le 888 (Août [huitième mois] 8 [huitième jour], de l’année 2015 [2 + 1 + 5 = 8]….

Le symbole d’Adolf Hitler est de 88 [l’huitième lettre de l’alphabet est H; Heil Hitler = HH, donc deux fois H = 88] ….

Cette est certainement un SS-type exact, national-socialiste, roue de croix gammée ésotérique, comme dans le symbole de plancher au château de Wewelsburg, le foyer spirituel de la SS; voir l’article Wikipedia “Black Sun” (de sens occulte) pour voir par vous-même

Adolf Hitler a été depuis 1919 jusqu’à nos jours l’homme le plus diffamé qui ait jamais vécu, dont le but fut de libérer l’humanité de l’hydre sioniste, suceur de notre sang.

Cette roue énorme signifie qu’ou lui-même, lui réincarné sous un autre nom, ou bien ses forces armées et ses successeurs en Antarctique et sous les Andes, seront de retour pour nettoyer ce bas monde souffrant – et bien avec succès cette fois – – avant que notre planète ne devienne un endroit de misére inouie sous la botte d’une race de seigneurs cruels, arrogants, haineux et cupides.

Le Führer en 1930 avec son porte-parole Ernest Hanfstängel, ancien de l’université Harvard, et avec Goering, récipiendaire de la plus haute médaille d’Allemagne, “Pour le Mérite” (oui, c’est en francais, car Frédéric le Grand de Prusse adora la France) pour son courage en commandant des pilotes en Première Guerre Mondiale.

hanfstaengl-ah-goering_-1932-berlin-germany

black-sun-crop-circle-aug-8-2015-8-8-8-oxdrove-wiltshire-england-c

 

wewelsburg-ss-black-sun-schwarze_sonne

 

Crop circle de Dorset en 2015 en Angleterre

swastika-crop-circle-Fox-Ground-Down-Dorset-Nr-Blandford-Forum

 

 Crop circle aux alentours de Berlin en 2015 en Allemagne occupée; la rondeur de ces deux croix gammées signifie un national-socialisme pour toutes les races et tous les peuples — libération, pas conquête, et les peuples basanés de retour et heureux dans leur propres pays! 

crop-circle-kornkreis-june-2015-grossziethen-near-berlin

Le Troisiéme Reich devint en 1945 le Quatriéme Reich purement militaire, sans Hitler, homme politique de masse qui n’eut plus de fonction après 1945,  et qui se suicida vraiment au Bunker — pour assurer les Alliés que le Reich eût cessé d’exister.

Mais non…. pas du tout….

dusk-wehrmacht-with-rifles-ns-parade

exonordics-jochen-peiper

Nuremberg, 14  avril 1561  Batailles d’ovnis 

nuremberg-1561-ufo-battle

 

1566 à Bâle en Suisse pareil:  des “avions” ronds et blancs ou noirs apparaissent pour se tirer dessus. 

basel-1566-ufo-battle

 

Première photo d’ovni au monde, prise en hiver 1870 sur la Mount Washington dans l’État de New Hampshire, USA, la forme est classique  – une longue tube grise

ufo-tube-winter-1870-mt-washington-nh

 

Des US-Marines (mon ancien troupe) regardent une telle tube qui les observent pendant une bataille conte les Talibans dans l’Afghanistan (pris de ma page anglophone http://www.johndenugent.com/ufos-the-third-reich-after-1945-and-the-pleiadians/)

Photo en couleur isolée d’un filme amateur fait pendant une semaine de 1952 lorsque des ovnis survolaient plusieurs fois la capitale états-unienne; le président Truman en parla brièvement.

 

ufo-capitol-1952
la une du journal prestigieux  Washington Post

(“Soucoupe vola plus vite que son avion de chasse, révèle pilote”)

ufo-wash-post-headline-july-1952

L’histoire la plus incroyable que vous pouvez imaginer – le Troisième Reich, pour  survivre la catastrophe (comme les Juifs en l’an 70 aprés la perte de la Palestine et de leur temple) se retire avec ses forces de super-élite seulement et sans Hitler (et Himmler, Goering, etc.) selon un plan prudent mis en action après Stalingrad.

One se déplace avec les scientifiques et les troupes d’élite en Amérique du Sud, à des bases sous-marines, et à l’Antarctique pendant les années finale de la guerre de 1944-1945.

La Seconde Guerre mondiale entre le Reich et les Alliés continue donc, mais “dans les ruelles” et jusqu’à ce jour.

Plus de 50 des sous-marins allemands les plus avancés restent toujours répertoriés comme n’ayant jamais été coulés par la Royal Navy ou la Marine de guerre des États-Unis, ni se sont-ils rendus non plus.

U-Boot_kRIEGSABZEICHEN-mit_Brillanten

 

Et il se fut surtout les Allemands les plus avancés dans la technologie anti-gravité et ayant des connaissances sur des armes atomiques rudimentaires (mais à cette époque elles dégageaient trop de radioactivité et de chaleur, ne produisant pas assez de souffle – à cette époque-là encore – pour détruire une ville d’acier et béton).

Mais tout cela a changé. Et les Alliés judaisés et le Reich, pour des raisons opposées, gardent toujours profil bas dans cette guerre continuante.

Mais l’idée du Reich (mot que détesta espécialement Franklin Roosevelt) qui remonte à l’indo-européen reg, signifiant “roi” ou “royaume”, n’a jamais été limité à l’Allemagne – il en vient de la la survie de tous les Aryens en grande fédération, sur tous les continents, de tous les Blancs du monde entier, face au visage haineux du Juif éternel!

.

Graphique de nos camarades espagnols: “Le système a beaucoup de lacquais, mais un seul ennemi.”

jew-system-has-many-lackies-just one-enemy

 

reich-UFO

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*