FRENCH Selon The Times fut Paris sous les Nazis une grande partie de plaisir

Spread the love

Paris sous l’occupation nazie fut “une grande partie de plaisir” .

Une rcente exposition de photos de Paris occup, a rvl une image plus dcontracte de la ville

[JdN Commentaire: Oui, plus dtendue que la version juive habituelle d’une Gestapo terrorisant la Ville-Lumire. Il apparat que les Allemands se comportrent trs bien et cela en temps de guerre – et ils taient mme de commerce agrable.]

de Matthew Campbell, Paris

The Sunday Times (Grande-Bretagne)

25 mai 2008

[source en anglais: http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article3998943.ece]

Un nouveau livre, qui donne penser que l’occupation allemande en France a encourag la libration sexuelle des femmes, a choqu un pays qui lutte encore pour se rconcilier avec son histoire mouvemente de la collaboration avec les nazis.

Une rcente exposition (de photos montrant les Parisiens qui s’amusent sous l’occupation) la montr, et dans ce livre la reprsentation de la vie Paris comme une grande fte est en contradiction avec la mmoire collective de la faim, la rsistance et la peur.

[JDN : “mmoire collective de peuple lu ?]

“C’est un sujet tabou, une histoire dont personne ne veut entendre parler”, a dclar Patrick Buisson, auteur de 1940-1945, Annes rotiques.

“Quitte blesser notre fiert nationale, la vrit est que les gens sadaptaient loccupation.”

Beaucoup prfreraient peut-tre loublier, mais, avec leurs maris dans les camps de prisonniers, de nombreuses femmes non seulement dormaient avec des soldats allemands – ces “jeunes barbares blonds” taient particulirement attrayants pour les franaises, nous dit Buisson elles nourent des liaisons avec quiconque pouvait les aider en ces temps de difficults financires.

Voici ce “Guide allemand Paris” (vers 1942) promouvant des excursions dAutomne” “Monica” aussi bien que le cabaret “Shhrazade” [Oy! Cest lholocauste qui est important !Et pourquoi on ny parle pas des juifs ? !]

Elles pouvaient cder dun patron, dun commerant qui elles devaient de l’argent, leur voisin. En priode de rationnement, le corps est la seule monnaie renouvelable, inpuisable.

Les hivers froids, o le charbon tait devenu rar, et un couvre-feu de 23h 5h encourageaient aussi l’activit sexuelle, nous dit Buisson ; rsultat : le taux de natalit a grimp en 1942, mme si 2 millions d hommes taient dans les stalags.

[JDN Commentaire: Non. Les soldats franais avaient t dmobiliss et renvoys chez eux. Des centaines de milliers d’autres gagnaient pas mal d’argent, avec une couverture sant, par leur travail dans les usines allemandes darmement comme volontaires ou en service obligatoire, d’autres aussi pris dans la Rsistance et capturs, travaillaient en camps de travail.]

Le livre a remu des souvenirs douloureux. Un critique franais la trait d “impertinent” et un autre a accus Buisson de ne dire qu’une partie de l’histoire de loccupation en mettant l’accent “au-dessous de la ceinture. Le Monde, bible de l’lite intellectuelle franaise, a reproch l’auteur (qui est le directeur de la chane de tlvision franaise Histoire), de peindre la vie sous l’occupation comme une orgie gigantesque.

Les gens qui ont vcu l’occupation ont jug insultant l’ide qu’ils la passrent au lit. “Cela me rend vraiment furieuse, explique Liliane Schroeder, 88 ans, qui a risqu sa vie comme rsistante et a publi son propre journal de l’occupation. “C’est choquant et ridicule de dire que la vie tait alors juste une coucherie”, a-t-elle dclar au Sunday Times. “Nous avions bien mieux faire .

Schroeder nanmoins dcrit sa vie comme messagre dans la rsistance comme une poque merveilleuse dans lequel les gens faisaient avec la vie mme si on ne rigolait pas. Des jeunes femmes furent utilises dans la rsistance, dit-elle, parce que quand une jeune femme et un homme taient assis dans un caf, ils n’avaient pas l’air de comploteurs. Simplement damoureux. ”

[JdN observe: les historiens srieux estiment UN POUR CENT des Franais ceux qui simpliqurent dans la rsistance. La plupart des Franais approuvaient les mesures anti-juives et espraient que l’Allemagne vaincrait l’URSS du psychopathe Staline.]

La sensibilits franaise sur la relation du temps de guerre a t rvle le mois dernier lors d’une exposition de photographies dpoque, montrant les Parisiens profitant de la vie sous le rgime nazi, flanque dune plaquette expliquant que ces images vitaient la ralit de l’occupation et de ses aspects dramatiques”. Les photos montrent des gens bien habills leurs emplettes, sur les boulevards ou se promenant dans les parcs. Aussi des gens entasss en botes de nuit, et des femmes en bikini la natation en piscine.

[JdN: Les Allemands avaient mis au point une excellente photographie couleur ds les annes 1930, et mieux encore au moment de leur occupation de la France, en juin 1940, dont le gouvernement avait stupidement dclar la guerre au Reich allemand en septembre 1939 propos de la Pologne. Par le fameux Blitzkrieg de la Wehrmacht, conu par Hitler, se ralisa une guerre clair qui a rapidement conquis la Pologne, la Norvge, le Danemark, la Hollande, le Luxembourg, la Belgique et la France. Le Corps expditionnaire britannique devait galement tre proprement battu et encercl, mais Hitler lui permit alors gracieusement de rembarquer Dunkerque, esprant ainsi amener Churchill une ngotiation de paix.

Buisson consacre un chapitre dans son livre aux salles de cinma, qu’il dcrit comme des foyers d’activit rotique, surtout quand il faisait froid dehors. Pour quelques francs, ils cotaient moins cher qu’une chambre d’htel”, crit-il, “et, offrant la double couverture de l’obscurit et de l’anonymat, se trouvaient propices toutes sortes de dbordements.”

Les Franais avaient mme des rapports sexuels dans les catacombes, cet ossuaire et vrai ddale de tunnels souterrains de Paris: la guerre, prtend Buisson, agissait comme un aphrodisiaque, stimulant “l’instinct de survie. Il a dclar dans une interview: “Les gens avaient besoin de prouver qu’ils taient vivants. Ils le faisaient en faisant l’amour. ”

On a prtendu que les prostitues ont organis la premire rbellion contre les nazis en refusant de servir l’envahisseur, mais Buisson qualifie cela de mythe.

Les Allemands, selon lui, furent accueillis dans les meilleures maisons closes de la ville, dont un tiers fut rserv aux officiers. 100.000 autres femmes Paris se comportrent en prostitues occasionnelles, nous dit-il.

Ailleurs, les membres de l’lite artistique noyaient leur chagrin dans la dbauche. Lcrivain Simone de Beauvoir, et Jean-Paul Sartre, le philosophe, taient des piliers de la vie nocturne alimente par l’alcool et la luxure.

“C’est seulement au cours de ces nuits que j’ai dcouvert le vrai sens du terme soire”, comme le dit si bien Simon de Beauvoir le mettre. Sartre ne fut pas moins enthousiaste:

“Jamais nous navons t aussi libres que sous l’occupation allemande.”

De Beauvoir a crit sur l’amiti “toute spontan” des vainqueurs: elle tait aussi fascine, comme tous les Franais, par laspect “culte du corps” des Allemands et leur penchant pour l’exercice en simple tenue gymnastique.

Hitler faisait la promotion inlassable de l’exercice physique pour tous les Allemands et dun rotisme innocent dans l’art. Il s’tait plaint dans Mein Kampf (1925) avant son arrive au pouvoir (1933) du fait que si l’on voyait tout coup des passants nus dans une rue, on en ft offusqu.

l’t de 1940 , a crit Buisson,” La France a t transforme en un grand camp naturiste. Les Allemands semblaient stre rassembls sur le territoire franais seules fins dy clbrer un impressionnant festival de gymnastique.” L’auteur a dit qu’il ne voulait certes pas prendre la lgre un chapitre tragique de l’histoire franaise, mais quil tait ncessaire de corriger l’image mythique de l’occupation. En cette priode horrible, la vie continuait , dit-il.

“Il est inquitant de savoir que tandis qu’on dportait les Juifs taient, les Franais faisaient l’amour. Mais c’est la vrit. ”

—–

Quelques commentaires par des lecteurs sur le site internet Times:

* * *

Tom Welsh semble tre le seul lecteurs a savoir que c’east la France qui a dclar la guerre l’Allemagne. Le sachant, cela rend enfantin tous les commentaires sur l”‘invasion allemande” ou d’une “attaque sur la France”. Les Franais ont voulu la guerre et ont t battus par la Wehrmacht dans une brillante campagne.

Rolf, Portland,

Ma mre, qui maintenant a 92 ans, a vcu la Belgique, sous loccupation. Elle a dit toujours que ces annes furent les annes les plus fantastiques qu’elle avait vcues. Elle a toujours dit que les soldats allemands se comportaient trs courtoisement. Il tait impensable qu’un soldat allemand harcelt une jeune fille belge.

Pat, Gand, Belgique

La Collaboration se passe dans toutes les guerres.

Fred, Los Angeles,

Comme il ressort de ce message intriguant, les Franais n’taient pas trs enclins se librer. La vie sous l’occupation allemande fut un spectacle mieux que sous les avant-guerre morne du Front populaire, et seuls les communistes et leurs partisans voulaient vraiment voir une victoire des Allis.

John Ries, Northridge, USA

Demandez aux Franais combien ont servi dans les Waffen-SS, la rponse se chiffre en milliers. Sans l’aide de la police franaise, rassembler les Juifs eut t une tche presque impossible pour les Allemands. On prfrait plutt la victoire des Allemands que celle du parti communiste franais, disait-on.

Evans, Notts, Royaume-Uni

Jean-Marie Le Pen dcrit l’occupation nazie de la France comme pas particulirement inhumaine , il a reu pour cela une amende de 10.000 euros et 3 mois de prison avec sursis. Monsieur Le Pen est n en 1928 et a vcu tout au long de l’occupation. Libert et Egalit, j’y crois plus.

Paul Gibbons, M. Keynes, Royaume-Uni

__________________

One Europe

Forum des membres

Quote:
Post par John de Nugent

Paris pendant l’occupation nazie a t un grand romp”

Les gens qui ont vcu l’occupation jugent insultant de penser qu’ils lont passe au lit. “Cela me rend vraiment furieuse”, explique Liliane Schroeder, 88, qui a risqu sa vie en tant que membre de la rsistance.

Schroeder? Qu’est-ce qu’un nom franais!

Je me demande si elle tait plutt une Franjuive …

Citation:
Ailleurs, les membres de l’lite artistique noyaient leur chagrin dans la dbauche. Simone de Beauvoir, l’crivain, et Jean-Paul Sartre, le philosophe, des dvots de tous les partis de nuit, aliments par l’alcool et la luxure.

“C’est seulement au cours de ces nuits que j’ai dcouvert le vrai sens du mot soire. Sartre ne fut pas moins enthousiaste: Jamais nous ne fmes aussi libres que sous l’occupation allemande.”

Le barrage de mensonges, un jour, scroule …

Quote:
“Il est inquitant de savoir que tandis que les Juifs furent dports, les Franais faisaient l’amour. Mais c’est la vrit. “

* * *

Je suis content que les gens se rveillent de la propagande massive, laquelle nous avons t soumis propos de la Deuxime guerre mondiale.

Les Franais ont simplement a comparer ces images avec les histoires qu’ils ont vcu sous l’occupation des Allis et son arme de monstres noirs.

Ou de comparer les photos avec la France actuelle sous domination juive, musulmane wet noire:

__________________

__________________

Quote:
Nuit de violences Vitry-le-Franois, dans la Marne

Nuit de violence Vitry-le-Franois, [En franc-parler: plein de Noirs et d’Arabes, prs de Paris]

Neuf personnes blesses ont t blesses et une soixantaine de vhicules incendis lors d’une meute dans la nuit de samedi dimanche Vitry-le-Franois, dans la Marne, a-t-on appris auprs de la prfecture.

==============

Neuf personnes ont t blesses et au moins 60 vhicules brls au cours d’une meute samedi soir Vitry-le-Franois dans la Marne, selon des rapports de la prfecture.

==============

Depuis des annes, les Arabes et les Noirs violent et pillent la France — et les juifs au pouvoir font arrter les rvisionnistes.

Maintenant, ils ont un nain Juif en tant que prsident, Nicolas Sarkozy, dont l’pouse, la Premire Dame, est poil sur le net !
__________________

Quote:
Originally Posted by Riemann

On pourrait aussi bien tre honnte au sujet de ces faits.
La pire chose qui soit arrive la France et l’Angleterre au XXe sicle (et peut-tre en toute leur histoire) a t le rle suicidaire qu’ils ont jou propos de la Seconde Guerre mondiale. Nous sommes confronts aujourd’hui aux consquences de cette catastrophe.
J’espre certainement que nous avons appris une leon.

Moi et ma fiance Margaret Huffstickler ont contribu traduire en anglais les mmoires du gnral Lon Degrelle.

Croyez-moi, les Franais taient trs timides concernant la lutte contre les Allemands. Ils savaient que c’tait un montage juif.

Et des millions ont collabor avec les Allemands durant l’occupation parce qu’ils comprenaient que les ennemis de l’Allemagne taient galement les ennemis de la France.

Hlas, les gens se rveillent tard.

Et puis, souvent femme varie, constatation faite depuis que l’criture, qui permet de remembrer les choses, existe.

5 Comments

  1. Cher Monsieur,

    Je vous félicite pour votre site, où je n’ai vu aucune coquille (ce qui est rare). Je vous signale cependant que l’Issisois parle de version juive plutôt que de « version judaïque ». Il dit aussi sous l’occupation, plutôt que « pendant l’occupation », mais c’est affaire de mode. Et puis, souvent femme varie, constatation faite depuis que l’écriture, qui permet de remembrer les choses, existe. Je vous souhaite meilleure continuation possible. À la victoire !

    • Truly wow — a little juish inside joke here, echoing Dr. Goebbels’ observation that “Times” spelled backward is indeed “Semit.” 😉

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*