FRENCH La famille Saoud se prend une plage en France

Spread the love

ENGLISH BLOGS RIGHT COLUMN

invasion

L’État français est passé outre les protestations et le procès verbal de la mairie de Vallauris – Golfe Juan, exprimés par son maire Michelle Salucki (UDI) et son conseiller municipal Jean-Noël Falcou (sans étiquette, coréférent départemental de l’association Anticor). L’État français a donné son feu vert à la privatisation de la plage publique dite de la Mirandole. Cette décision est inadmissible pour deux raisons majeures au moins.

Cette décision bafoue le droit.

L’État français envoie un message sans équivoque : les puissants ne sont pas soumis au droit commun. L’argent prime sur le droit.

Ces faveurs dérangeantes sont accordées à la famille régnante d’un pays dérangeant.

En s’engageant aussi fortement aux côtés de la famille royale saoudienne, l’État français oublie que ce pays ne partage avec nous aucune de nos valeurs démocratiques et humanistes. L’odeur de l’argent serait-il si fort qu’il en fait oublier la dignité républicaine ?
Amnesty International déplore que les exécutions s’y multiplient. Les décapitations au sabre se déroulent souvent en public, avec une recrudescence notoire ces deux dernières années au point que le régime doive recruter des bourreaux. Le sabre figure en bonne place dans le drapeau et le blason du pays.
L’Arabie saoudite bombarde le Yémen où les victimes civiles se comptent par milliers.
L’Arabie saoudite joue un rôle très ambigu dans le soutien à de multiples mouvements terroristes islamistes.
L’Arabie saoudite finance sans discrétion les constructions de nombreuses mosquées en France.

L’État français se déshonore en avalisant la privatisation de notre belle plage de Golfe Juan au bénéfice de la famille royale saoudienne.