FRENCH Abandonner Marseille, ville majoritairement arabe, africaine — et parasitaire?

Spread the love

For the English-language blog: scroll to the right and down to any “ENGLISH” link.

[Summary in English: the second-biggest city in France, Marseilles, founded by the Aryans of ancient Greece 2,600 years ago, is now over 50% Arab and Black, and of course, like any wog-dominated city, racked by crime and skyrocketing welfare costs that are draining the city treasury and even the rest of France. The author of the article below recommends abandoning the city and separating it from France; comrades react saying this step would only encourage the Muslims to smell victory and take over every other French city. In greater Paris, the capital region, the majority of births are already to Arabs and Africans.]

.
marseille

Lchons le boulet marseillais!
Marseille est autant une ville franaise que ltaient les villes de lAlgrie davant 1962. Un dni de ralit. Bien sr, la majorit arabo-africaine est encore officiellement sous la coupe de la Rpublique franaise, mais plus pour longtemps, ne rvons pas.

Le vieillissant Jean-Claude Gaudin est probablement le dernier ou lavant-dernier maire franais de souche; aprs, il faudra passer la main. Cest le vent de lHistoire! Dailleurs, depuis quelques mois, les mdias mettent fortement en avant Samia Ghali, maire actuel du huitime secteur. Candidate pour les municipales de 2014, elle a le bon profil pour diriger la phase de transition. Algrienne dorigine, socialiste, et visiblement imprgne de culture rpublicaine, Samia Ghali sera le symbole parfait.

En attendant, continuellement la une des faits divers, la deuxime ville de France, pourrie jusqu los par la corruption et les divers trafics, est devenue un vritable boulet pour la nation. conomique et humain. La bataille dmographique est dfinitivement perdue. Plus de 50 % des jeunes de moins de 18 ans sont dorigine afro-maghrbine. Soyons lucides: Marseille est chaque anne moins franaise.

Il faut peut-tre envisager le dgagement. Rapidement. Des accords pourraient tre trouvs pour que la minorit europenne qui vit sur place puisse conserver la nationalit franaise si elle le dsire, et tout du moins, quelle soit protge lavenir.

Le rapatriement doit nanmoins tre srieusement envisag pour une grande partie des Franais. Marseille ne revendique certes pas son indpendance en dehors des clubs de supporters de lOM ou de quelques illumins, et il ny a pas l-bas de FLN, le pouvoir de la rue tant dj aux mains de la majorit musulmane. La mtropole pourrait donc jouir, dans un futur proche, dun statut de ville libre ou de Ville-tat associe. Mais elle devra progressivement acqurir une autonomie conomique. La France ne peut plus continuer de payer une fortune pour grer une fiction.

Le constat est rude, volontairement provocateur, mais noublions pas que la France fut jadis plus petite. Sous leffet des vagues dimmigration conjugues sa trop faible natalit, elle se rtracte depuis quarante ans, en des frontires antrieures de quelques sicles. Il faut oser ladmettre pour reconstruire sur une base saine. La Seine-Saint-Denis et la rgion de Roubaix peuvent elles aussi devenir des enclaves officiellement reconnues dici vingt ou trente ans. Les Franais disparaissent de ces zones gographiques, et une nouvelle culture a pris la place. Sauf envisager une folle reconqute militaire, quy pouvons-nous?

En 2016 sera acheve la plus grande mosque de France Marseille (7.000 places). La construction a t lance le 5 juillet dernier, jour anniversaire de lindpendance algrienne. Tout un symbole.

Source :bvoltaire.fr

Quelques ractions de camarades:

–Marseille jy ai habit. Cest exactement ce qui sest pass, les blancs ont pris leur valises pour sexiler en priphrie.
Cependant cette solution est maintenant la mauvaise, vu les programmes de rnovation urbaine qui sont en train davoir lieu. Dans 10 ans le centre sera vivable nouveau, le temps que les prix du logement montent.
hlas il ne fait pas bon tre blanc et pauvre. Et de plus post-68ard.

Je pense que tu as un peu trop despoir. La rnovation urbaine a lieu mais personne ne veut encore aller habiter des quartiers proches des quartiers pourris. On rnove le Port en faisant grimper les prix des logements mais ct tu as la Porte dAix et la Joliette qui sont la petite Algrie. Franchement, aujourdhui entre un appartement dans ces beaux nouveaux quartiers et au mme prix une villa Allauch ou Cassis, tu choisis quoi ?
Ce nest pas 10 ans quil faudrait mais 50 voire 100. Et encore, perso je sens plutt ce projet vou lchec vu que limmigration ne sarrte pas.

Par dfaut, je suis contre cette ide. Mais elle impose la rflexion.

Tout dabord, abandonner la seconde ville de France des dessous de merdes, est un trs mauvais message adress aux banlieues, que les poux exploiteront avec une trs vive satisfaction. Une morale de gagne petit, de ceux qui ne savent rien faire, vivent aux crochets des autres, ont toujours gagn頻 comme cela, et en sont ravis. Des cultures de cette nature, ne devraient pas subsister longtemps sur Terre, elles ne mritent pas de vivre. Mais le constat est quelles sont encore l et pourrissent tout.
Rien que pour cela, le simple fait de penser dhypothtiques scnes de liesses, de leur prise de Marseille (car cela sera considr ainsi) dont nous avons dj des chantillons un peu partout, donne envie de tirer dans le tas.
Cest viscral : le dgot et la haine de ces morales de parasites auto satisfaite quasiment sans jamais avoir rien produit de leur histoire, sauf de la merde.

Mais, pour nos compatriotes, ce serait probablement un lectrochoc, un violent et peut tre ncessaire, coup de semonce.
Et rien ninterdirait, ensuite de tenter de rcuprer Marseille, en vacuant la merde derrire la mditerrane. Ce serait en ce sens plus une stratgie base sur lchec, pour mobiliser, une stratgie qui penserait au coup suivant, quune solution prenne.

Car la drpanocytose semble indiquer que la natalit de lile de France est dj, majoritairement exotique, africaine. Que lcherions nous ensuite, des pans entiers de France, cause de tratres et dexotiques jouant boule jeu et maitres du jeu mondial?
Ce serait, selon moi, un trs mauvais message que labandon dune ville Franaise.
Un message de faiblesse.
Nous sommes effectivement trs faibles, dsunis. Nous allons devoir devenir forts, et pour cela nous devrons nous unir et apprendre un code commun, un axe commun, une volont et un sens commun de ralliement.
Sans cela, sen sera fini de notre pays, je crois.

Merci dvoquer ce sujet. Il anticipe ce qui finira sur le tapis tt ou tard.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*